Tout le monde n’est pas d’accord pour mon prénom , et on trouve araneola , aranifera ou litigiosa . Pourquoi serais-je litigieuse , j’ai été déclarée légalement à ma naissance par Reichenbach en 1831 ! On me vois ici encore dans ma jeunesse , quand je n’ai encore qu’un seul fleuron épanoui . Mais à mon complet développement , je peux atteindre 40 cm avec une douzaine de fleurs . Quelques feuilles en rosette basale , et à peu près autant verticales engainant la base de la hampe florale . On distingue ici que la bractée de la seule fleur épanouie dépasse largement la fleur . Mais au fur et à mesure qu’on se rapprochera du sommet , cet écart va diminuer .
Ophrys araneola
Mes fleurs sont parmi les plus petites du genre . Mes sépales sont lancéolés , de couleur verte en général , parfois blanc lavé de rose . Les pétales jaune verdâtre ont les bords froufroutés par coquetterie , cela fait plus distingué !
Ophrys araneola
Mon labelle est entier , presque rond , bien bombé à cause des bords rabattus vers le bas , mais dont la frange jaune se redresse vers l’extérieur . Pas d’appendice à son extrémité , ou alors il est minuscule car je n’ai pas eu le temps de le limer . Un dessin gris bleuté (en forme de H ou de X) se détache sur le fond brun velouté . J’ai procédé à un petit peu de chirurgie esthétique , et je me suis fait enlever les gibbosités disgracieuses qui déforme le labelle de la plupart de mes frères !
Ophrys araneola
Par contre , excusez moi , mais je n’ai pas eu le temps de me raser , et avec cette exposition , on distingue parfaitement ma pilosité abondante sur les côtés du labelle , mais qui n’atteint pas la frange jaune .
Ophrys araneola
Avouez que mon profil n’est pas mal…
Ophrys araneola
Et que j’ai de beaux yeux , tu sais !
Ophrys araneola