Je suis probablement un des plus beaux et des plus grands Serapias . Ma tige épaisse contribue à me donner une allure plus trapue . En gros , je suis l’obèse de la famille , mais ce n’est tout de même pas une raison pour me traiter de « négligé » !
Serapias neglecta
En plus de ma corpulence , on me distingue immédiatement par l’abondante pilosité longue et blanche qui couvre une grande partie de mon labelle habituellement jaune orangé .
Serapias neglecta
On voit bien ici que les bractées sont plus courtes que le casque .
Serapias neglecta
Dernier critère : le cal est constitué de deux lamelles quasi parallèles , légèrement arquées vers l’axe du labelle et qui de ce fait semblent légèrement converger vers l’extérieur .
Serapias neglecta