Cycnoches chlorochilon

Sous famille : Vandoideae

Tribu : Cymbidieae

Sous Tribu : Catasetinae

Cycnoches

chlorochilon

BiotopeCette espèce vit en épiphyte , depuis 400 m jusqu’à 900 m d’altitude , dans les clairières des forêts nébuleuses de l’étage collinéen où l’humidité ambiante est très forte toute l’année. Espèce plus ou moins pionnière , elle se trouve jeune sur des branches supérieures des arbres , en situation très lumineuse , ventée , et de moindre humidité ambiante . Elle fournit alors des fleurs femelles . Au fur et à mesure que les arbres vont grandir , la luminosité va décroître , l’humidité augmenter et elle ne fournira plus que des fleurs mâles .
Cycnoches chlorochilon
  Jan Fev Mar Avr Mai Jun Jui Aou Sep Oct Nov Dec
Floraison non non non non non oui oui oui oui oui non non
T max (°C) 31 32 32 32 31 30 30 30 31 31 32 31
T mini (°C) 17 17 17 21 21 21 20 20 20 20 18 17
Pluie (cm) 0 1 1 2 10 14 13 20 13/td> 8 4 2
Humidité moyenne 70% 66% 62% 66% 74% 77% 79% 81% 80% 78% 76% 74%
Engrais 0 0 0 +NPK ++NPK ++NPK ++NPK +NPK +NPK +NPK +NPK 0
  Jan Fev Mar Avr Mai Jun
Arrosage
Eclairement
Ventilation


  Jui Aou Sep Oct Nov Dec
Arrosage
Eclairement
Ventilation

Culture :


Cette espèce est intéressante pour ses fleurs spectaculaires et parfumées.
Les données climatiques correspondent à la station météorologique de Belen (400m) au Venezuela. Etant donné que la plante se trouve depuis 400m jusqu’à 900 m d’altitude environ, les températures peuvent être inférieures à celles indiquées de 2 à 3°C environ. C’est donc une espèce de serre tempérée à tempérée chaude.
Les pourcentages d’humidité indiqués sont des moyennes journalières. Le matin, il est toujours plus fort et il vaut donc mieux brumiser le matin. Cette plante nécessite un léger repos en espaçant un peu plus les arrosages juste après la floraison. Après la chute des feuilles , diminuer encore les arrosages sans laisser flétrir les pseudobulbes.
Généralement cultivé en panier ou en pots , il lui faut alors un substrat bien drainant car elle craint les excès d’humidité autour des racines . En serre chaude , le substrat se dégrade assez vite . On procède au rempotage à la reprise de la végétation et on n’arrose que quand les nouvelles racines apparaissent à la base de la nouvelle pousse .

Espèces voisines :


Le genre comporte une trentaine d’espèces plus ou moins semblables , certaines difficiles à distinguées de Cycnoches chlorochilon . Cycnoches herrenhusanum donne des fleurs jaunes qui sont à la base de quelques hybrides .
Cycnoches herrenhusanum
Mais d’autres espèces donnent des fleurs beaucoup plus fines comme Cycnoches suarezii
Cycnoches suarezii
Mais le genre a aussi été hybridé avec des genres voisins comme ici avec Marmodes (qui apporte d'autres couleurs) pour donner de splendides Cycnodes
Ici , Cycnodes Taiwan Gold est réputé pour la quantité de ses fleurs jaunes. C'est un hybride Cycnoches chlorochilon X Cycnodes Jumbo Jewel , qui est lui même Cycnoches haagii X Mormodes badium
Cycnoches Taiwan Gold
Cycnodes Wine Delight est un hybride primaire Cycnoches lehmanii X Marmodes badium . Une splendeur disponible chez Marcel Lecoufle :
Cycnodes
Nous vous conseillons, si c'est votre première visite dans les fiches, de vous informer de la signification des sigles et symboles en consultant le billet : Les fiches de culture de l'AAOE
Pour accéder aux autres fiches déjà préparées, vous pouvez cliquer sur le nom dans la liste en bordure de page , tout en bas à droite.