Je suis discrète , et il faut être attentif pour me découvrir en plein soleil parmi les cailloux , malgré la large bordure jaune citron de mon labele . Heureusement , on me trouve souvent en groupe assez dense , voir en colonies nombreuses dans le midi de la France . Car je suis avant tout une méditerranéenne , même si je remonte jusqu'en Charente .
Ophrys lutea
Si vous regardez un pied , vous reconnaissez immédiatement que je suis un ophrys avec mes fleurs qui ressemblent à des insectes . Deux ou trois feuilles basales , puis deux engainantes , et enfin des bractées de la longueur de l'ovaire , le tout vert jaune comme la végétation environnante , et me voilà bien camouflée .
Ophrys lutea
Mon labelle est grand pour la taille de la fleur , le centre genouillé est brun et velu alors que la large bordure jaune est glabre . Les autres pièces florales semble protéger la cavité stigmatique du soleil brûlant .
Ophrys lutea
Mon épi floral un peu dense en début de floraison permet aux araignées de se loger pour attendre les insectes . ici , il y a même eu duel d'araignées , et en voici une qui va sécher doucement au soleil .
Ophrys lutea