Présents : 16 personnes
Nous nous retrouvons comme tous les quatrièmes samedis de chaque mois dans notre salle habituelle.
  1. Plantes présentées :
    • L’inconnu(e) du jour qui n’a pas mis son nom sur la feuille en fait je crois qu’il s’agit de Patrice (démasqué !) :
      • Prostechea cochleata
      • Phalaenopsis hybride à fleurs péloriques avec 2 labelles : Oh la belle fleur !
      • Dendrobium nobile
      • Phalaenopsis mini hybride
    • Clothilde :
      • Phalaenopsis Buddha
      • Miltonia
      • Phalaenopsis blanc et mauve que nous nommons : Milka
        Phalaenopsis
    • Pierrette :
      • Zygopetalum
      • Dendrobium phalaenopsis
    • André :
      • Phalaenopsis
      • Miltonia
    • Agnès :
      • Phalaenopsis
      • Phalaenopsis avec keiki (qui a gelé cet hiver)
      • Cambria marron et jaune à grandes fleurs
    • Nicole :
      • Encyclia lancifolia (parfumé!)
      • Zygopetalum intermedia x Bollea coelestris
      • Dendrobium nobile
      • Phalaenopsis (avec 2 keikis)
      • Promenea Limelight x xanthina
    • Alain :
      • Odontoglossum hybride
      • Dendrobium Stardust orange
      • Phalaenopsis lueddemanniana
    • Cyrille :
      • Phalaenopsis (equestris x lindenii) x mannii
      • Vascostylis Thaï Sky
      • Brassavola flagelaris x Cattleya. (intermedia x bicolor)
    • On profite pour donner des conseils autour des plantes apportées par Nicole :
      Un Phalaenopsis avec des keikis bizarres : mais Keikispass nous demande Nicolle !
      Le Zygopetallum qui présente une sorte de cloque au niveau du pseudo-bulbe, signe de maladie, devra être traité avec un fongicide.
      Cymbidium
      Ces échanges sont importants car ils permettent à chacun de progresser. A noter que si on écoute les conseils d’une certaine enseigne suédoise (spécialiste dans le mobilier, et j’aurai tendance à dire, que dans ce domaine et pas dans les plantes, en tout cas pas dans les orchidées) pour cultiver son phalaenopsis, on va à la catastrophe !!
  2. Evénements passés ou à venir :
    • Quelques semaines après, le voyage en Allemagne est encore bien présent dans les mémoires (et aussi sur les tables au travers des plantes rapportées !) et un compte-rendu est fait pour les membres qui n’ont pas pu venir : chacun y va de son petit mot, un grand merci à l’organisation et à l’accueil sur place par la famille Roellke.
    • Les dernières précisions sont données quand au repas d’été chez Albéric , qui à l’heure ou j’écris ces ligne s’est superbement bien passé : ambiance, culture et repas, arrosé quelque peu (pas que dans les verres …).
    • La prochaine réunion du 25 juillet Cyril et Bernard vont nous présenter un exposé assez large sur les substrats et engrais avec bien sûr une place pour les questions / réponses, et nous fêterons les anniversaires de Patrice et Renée !!! Venez avec vos verres et vos cadeaux !!
    • En septembre (le 26) Philippe nous parlera des ‘Orchidées australiennes’ suite à son voyage en Irlande… euh en Australie (c’était pour voir si vous suiviez !).
    • En octobre je vais tenter de vous faire un truc (pas de panique ce sera autour des orchidées et aussi pas dangereux), (en fait il faut que j’y pense, et c’est pas gagné…).
  3. Exposé du jour : Les Orchidées et la cuisine, par Amandine.
    Pour l’occasion Amandine nous a préparé un exposé ( mes papilles frémissent rien que d’y penser !!) sur les Orchidées dans la cuisine !! J’en profite pour saluer les volontés de chacun pour s’engager dans l’animation des réunions : Bravo !
    En fait Amandine nous propose un véritable Tour du monde des saveurs orchidophiles, et avec un Patriste un peu dissipé au début (mais qui est plus attentif lorsque l’on aborde les Disa dans nos assiettes !) nous voyageons à la découverte de la vanille (la plus connue de nos maîtres queues) mais aussi le salep. « En Turquie, en Grèce et en Iran on fabrique le fameux "salep", boisson épaisse et très sucrée, autrefois utilisée pour redonner vigueur aux enfants malades et aux vieillards. En turc, "salep" signifie "testicule de renard" expression imagée due à l'aspect des bulbes de Orchis mascula ou Orchis militaris. » Nous explique Amandine avec en support des panneaux en cartons pour illustrer ses propos : c’est évident elle cartonne cette fille ! En prime elle nous donne une recette à base de Salep : de quoi tenter les gastronomes que nous sommes. Jumellea fragans arrive enfin pour aromatiser nos rhums et autres préparations, mais aussi Leptotes bicolor (utilisé comme la vanille au Brésil), la Spiranthe australis consommée en Chine comme nos pommes de terre, au Vietnam les bulbes du Spathoglottis eburnea servent de nourriture (Spathoglottis, pas Spaghetti ! Spaghetti c’est en Italie en plus !). On découvre qu’en Indonésie ils aromatisent le riz avec Dendrobium salaccense, d’excellentes salades de poussent de Cymbidiums sont élaborées en Inde (où l’on mange de succulents bulbes d’Habenaria susannae, certes dans la jungle mais quand même !). Et pour le plat de résistance : « En Zambie, les tubercules des Disa sont concassés et après avoir été séchés au soleil pendant une semaine, sont mélangés à de la farine de cacahuètes pour en faire de gros saucissons appelés "chikanda" que l'on consomme en tranches. » (Et là : Patrice se décompose à l’évocation du fait que par le monde certains mangent ses très chères Disa ! (Que dirait un collectionneur Africain de pissenlits européens si on lui racontait la façon de les consommer en France!). On continue au Mexique où on utilise des fleurs de Stanhopea tigrina dans les tortillas (On aurait dû faire notre moisson dans les serres de Hanovre : il y en avait à foison !). Dans ce même pays, les fans de Laelia apprendrons que l’on utilise Laelia autumnalis pour guérir la toux et le rhume (pas assez puissant à priori au regard des événements récents !). Des hybridations de Dendrobium phalaenopsis font leur apparition sur nos tables en garniture pour le plus grand plaisir de nos yeux et nos papilles ! Ceci n’étant qu’un bref aperçu du voyage d’Amandine au pays des orchidées culinaires. Nous clôturons cette réunion par une dégustation de gâteaux à la vanille préparée par Amandine (toujours elle !) et servis avec des bulles. A quand le prochain ?
    Avec Amandine, les Orchidées n’ont qu’à bien se tenir ! Sinon : à la casserole !
    Amandine
  4. Prochaine réunion : Samedi 25 juillet à 14h30 à l’espace Lucien Herr, salle Jean-Luc Noiroux.
Bonne culture et bonnes vacances !
Cyrille