Oncidium ornithorhynchum

Sous famille : Vandoideae

Tribu : Cymbidieae

Sous Tribu : Oncidiinae

Oncidium

ornithorhynchum

BiotopeCette espèce vit en épiphyte , entre 600 et 1700 m d’ altitude, essentiellement dans les forêts pluvieuses de montagne constituées de chênes Quercus sartorii, le long de l’épine dorsale de l’Amérique centrale. Elle se fixe sur les troncs lisses verticaux en sous bois ombragé. Le milieu est fermé, peu ventilé, et à très forte humidité ambiante.
Oncidium ornithorhynchum
  Jan Fev Mar Avr Mai Jun Jui Aou Sep Oct Nov Dec
Floraison oui oui non non non non non non non oui oui oui
T max (°C) 22 23 25 25 25 23 23 23 22 22 22 21
T mini (°C) 12 13 14 15 16 16 16 16 16 16 14 13
Pluie (cm) 0,3 0,5 0,7 2,6 12 25 18 18 24 13 4,3 0,7
Engrais 0 0 +NK +NK ++NK ++NK ++NPK ++NPK +PK 0 0 0
  Jan Fev Mar Avr Mai Jun
Arrosage
Eclairement
Ventilation


  Jui Aou Sep Oct Nov Dec
Arrosage
Eclairement
Ventilation

Culture :


Cette espèce est intéressante pour sa simplicité de culture et sa production de fleurs odorantes.
Les données climatiques correspondent à la station météorologique de Guatemala city située à 1500 m car on la trouve aux environs de cette ville. On peut donc abaisser la température de 2 à 3°C car elle pousse jusqu’à une altitude plus élevée. C’est donc une espèce de serre tempérée froide. Elle nécessite une courte période de repos au sec, et on ne reprend les arrosages qu’au redémarrage de la végétation. Ils doivent être copieux pendant les grosses chaleurs, mais laisser ressuyer le substrat entre deux arrosages. Le substrat doit être très drainant (écorce de pin de grosse granulométrie) car sur une écorce lisse, cela sèche très vite.
Pendant la croissance, l’humidité ambiante doit être très importante car elle est en milieu confiné. Il faut au moins 70% quand elle est en pleine croissance. On doit la sortir à l’ombre d’un arbre de juin à septembre (elle peut supporter de descendre jusqu’à 7/8°C sans souffrir). Il faut alors la brumiser très souvent, tous les jours en période chaude.

Autres espèces :


Au Mexique, il est encore assez abondant en montagne. Il pousse en compagnie de Coelia bella , Cuitlauzina egertonii, Epidendrum singuliflorum , Gongora galeata , Stanhopea dodsoniana et Trichopilia tortilis sur les troncs verticaux ombragés. Dans les mêmes forêts, mais sur les branches horizontales en plein soleil, c’est le domaine de Arpophyllum gigantea , Brassia verrucosa , Dinema polybulbon , Lycaste aromatica et des Maxillaria.
Dans la forêt Los Très Picos (Chimalapas), il descend jusqu'à 200 m d'altitude car il tombe entre 6 et 7 m d'eau par an, ce qui confère une température anormalement basse pour cette altitude. On le trouve alors en compagnie de Coelia triptera , pleurothallis antonensis , Isochilus alatus , Sobralia mucronata et Stelis microchila.
D'autre part , les autres Oncidium suivants sont très proches de Oncidium ornithorhynchum et se cultivent pratiquement dans les mêmes conditions : O. crispum , O. hastilabium , O. macranthum , O. tigrinum , O. varicosum
Nous vous conseillons, si c'est votre première visite dans les fiches, de vous informer de la signification des sigles et symboles en consultant le billet : Les fiches de culture de l'AAOE
Pour accéder aux autres fiches déjà préparées, vous pouvez cliquer sur le nom dans la liste en bordure de page , tout en bas à droite.
Extraits du FORUM
Bonjour,
voilà que depuis un an, j'ai acheté 2 phalaenopsis, 1cymbidium, et 1oncidium. Aucune ne refleurit, l'oncidium a les bulbes tout ridés, les phalaenopsis font seulement des feuilles, et le cymbidium fait des feuilles. Je débute, attention, pourtant, j'ai la main verte croyez moi ! j'ai coupé la hampe florale des phalaenopsis à la base. Je crois bien avoir fait une bêtise ! Que faire ? A part ça mes cactus de noël sont magnifiques! DIDILE
Bonjour DIDILE,
félicitations sincères pour tes cactus de Noël, pour les orchidées que tu nommes il faut savoir qu'en principe elles ne fleurissent qu'une fois par an et souvent c'est pendant l'hiver. Pour l'oncidium les pseudos bulbes sont fripés? c'est normal il va en pousser d'autres, ceux qui sont fripés vont leur servir de réserve de nourriture, c'est une plante que tu peux sortir après les gelées au printemps, il lui faut un écart de température jour nuit pour refleurir. Pour plus de précisions regardes les fiches de culture sur le site à bientôt tiens nous avertis de tes réussites ou échecs
Bonjour DIDILE
Je pense que tu devrais rempoter tes plantes dans du substrat spécial orchidées bien sur; l'oncidium n'a probablement plus beaucoup de racines vivantes. L'oncidium gagnera à passer toute la belle saison dehors, légèrement à l'ombre ( tant qu'il ne gèle pas). MARIE
Bonjour à tous !
Merci à MARIE ET JUJULEN51 pour vos conseils. Il faut croire que le choc thermique a réussi à au moins 1 phalaenopsis, voilà que j'ai une tige de 10cm qui a poussé avec une toute petite feuille! J'avais mis un bulbe d'oncidium dans un verre d'eau, (il ne s'en portait pas mal) et là j'ai enfin acheté le terreau orchidées, et l'ai replanté il y a 15 jours, il ne jaunit pas, pour le moment il végète... Je croise les doigts ! L'oncidium auquel j'avais enlevé le bulbe, du coup, n'est plus tout frippé, à croire qu'il a apprécié la coupe... On verra bien ! Bonnes Fêtes de fin d'année à tous ! DIDILE