Epidendrum ciliare

Sous famille : Cypripedioideae

Tribu : Epidendreae

Sous Tribu : Laeliinae

Epidendrum

ciliare

BiotopeCette espèce est une orchidée que l’on trouve dans toute l’Amérique tropicale. En Guyane, il couvre les arbres des rues de Cayenne, mais aussi les dalles rocheuses des savanes côtières. Au Mexique, on la rencontre dans les mangroves de région de Veracruz. Elle est toujours en pleine lumière sans toutefois avoir le plein soleil de midi. Elle peut fleurir plusieurs fois dans l’année, même si le maximum se situe entre novembre et février.

  Jan Fev Mar Avr Mai Jun Jui Aou Sep Oct Nov Dec
Floraison oui oui oui non non non non non non oui oui oui
T max (°C) 27 28 28 28 28 28 29 30 31 30 30 28
T mini (°C) 23 23 23 23 23 23 22 22 22 22 22 23
Pluie (cm) 38 38 38 38 51 39 20 10 4 5 12 29
Humidité 75% 80% 80% 80% 80% 80% 80% 75% 75% 70% 70% 75%
Engrais 0 +NPK +NPK +NPK ++NPK ++NPK ++NPK +NPK +NPK +NPK 0 0


  Jan Fev Mar Avr Mai Jun
Arrosage
Eclairement
Ventilation


  Jui Aou Sep Oct Nov Dec
Arrosage
Eclairement
Ventilation

Espèces voisines :

Cette espèce possède une aire de répartition très large où les conditions climatiques varient beaucoup.
La période de repos en hiver est peu marquée, le substrat ne doit pas se dessécher totalement. La plante sera cultivée en serre tempérée chaude, même si elle accepte des nuits plus fraîches pourvu que ce ne soit pas de trop longue durée.
Il lui faut une lumière vive, mais sans soleil direct en été, d'où la nécessité d'un ombrage partiel. Mais en automne, il lui faut beaucoup de lumière (et le plein soleil) pour bien mener ses pseudo-bulbes à maturité et avoir une floraison plus abondante.
Les données climatiques correspondent à la station météorologique de Cayenne en Guyane.
Pour la culture, il faut utiliser un substrat très perméable. Le mélange doit donc comporter au moins 50% d'écorce de pin très grossière, et si possible du polystyrène. Dans ces conditions, l'écorce se décompose moins rapidement. On peut ainsi la rempoter moins souvent car elle se plait plutôt à l’étroit et n’aime guère les dérangements.
Nous vous conseillons, si c'est votre première visite dans les fiches, de vous informer de la signification des sigles et symboles en consultant le billet : Les fiches de culture de l'AAOE




Le genre Epidendrum comporte environ un millier d’espèces d’Amérique tropicale, épiphytes ou rupicoles, nécessitant à peu de choses près les mêmes conditions de culture. Parmi les plus fréquemment rencontrées dans les collections européennes, on peut citer :
  • Epidendrum ibaguense que l’on peut rencontrer au nord de l’Amérique du sud, de Trinidad et Tobago au nord du Brésil. Nommé crucifix orchid par les anglophones. Epiphyte en forêt claire, il peut être terrestre, à mi-ombre sur sol très humifère. C’est pourquoi il est recommandé de le cultiver dans un substrat renfermant un peu de terreau de feuilles de chêne(pourquoi le chêne ?).
  • Epidendrum radicans : Du Mexique à la Colombie en passant par les îles Caraïbes. Très proche du précédent, il est souvent confondu avec Epidendrum ibaguense . Il s’en distingue car c’est une espèce rampante et non dressée, qui forme des racines adventives sur toute la longueur des pseudobulbes. Au Guatemala, il pousse dans des régions où la température descend à la limite des gelées blanches. C’est pourquoi il peut être cultivé en serre tempérée froide.
  • Epidendrum cinnabarinum : Du Vénézuela au nord du Brésil. Une espèce remarquable qui forme des épis floraux de toute beauté.
  • Epidendrum difforme : il se rencontre dans les îles des Antilles
  • Epidendrum paniculatum : Du Belize au Pérou et le nord du Brésil
  • Epidendrum parkinsonianum : Du Mexique à la Guyane, aux fleurs énormes.
  • Epidendrum cooperianum : Guyane et nord du Brésil
  • Epidendrum coriifolium : du Méxique à Panama.
  • Epidendrum stamfordianum : du Mexique au Venezuela. Il forme des épis floraux remarquables par la quantité de fleurs d’une grande délicatesse.
  • Epidendrum polybulbon : du Mexique à la Guyane en passant par les îles Caraïbes, dont la nouvelle nomenclature est Dinema polybulbon

Pour accéder aux autres fiches déjà préparées, vous pouvez cliquer sur le nom dans la liste en bordure de page , tout en bas à droite.