Je suis matinal pour un Epipactis puisque je fleuris à partir de la mi-juin alors que mes consoeurs attendent juillet, voir août pour montrer leurs fleurs épanouies. Vous me trouverez dans les pelouses calcaires assez dégagées, exposées au sud car j’aime la chaleur. Je suis une plante plutôt frêle, mais qui peut atteindre ses 50 cm sans problème. Quand je tombe le haut, on me classe sans difficulté dans le genre Epipactis avec mes nombreuses petites fleurs disposées en épi lâche sur la tige velue. Pour ce qui est de atrorubens, je le dois à la couleur rouge foncé de mes fleurs.
Epipactis atrorubens
Quand je tombe le bas, la forme ovale de mes feuilles assez larges ainsi que leur couleur caractéristique permettent de me trouver facilement, même quand mes fleurs ne sont pas apparentes, par exemple au mois de Mai, quand vous allez admirer les orchis !
Epipactis atrorubens
Bien que mes fleurs soient implantées en hélice le long de la hampe florale, j’ai pour habitude de les tourner toutes vers la lumière, afin que mes pollinisateurs potentiels n’en ratent pas une seule.
Epipactis atrorubens
Cela donne à mon épi floral un aspect un peu particulier car souvent, on a l’impression que mes fleurs sont rangées en lignes parallèles par paquets successifs de 3 ou 4 fleurs.
Epipactis atrorubens
Vue de près , je suis très belle avec mon labelle fripé qu’on croirait en papier crépon! Epipactis atrorubens