L’Orchis militaris se rencontre sur sol calcaire. On le trouve en plein soleil ou à mi-ombre. Il fleurit en Mai dans notre région. Il forme une plante vigoureuse comme on peut le voir ici, où on peut remarquer ses feuilles assez pâles :
Orchis militaris
L’épi est moyen dans tous les sens du terme : pas très dense, les fleurs pas très grandes. Le labelle trilobé est en forme de pantin, mais alors que celui d’Orchis purpurea porte des culottes bouffantes, celui de l’Orchis militaris marche un peu à la Charlot ! :
Orchis militaris
Hormis le labelle, les autres pétales et sépales forment un casque gris bleuté qui permet de le repérer immédiatement, alors que la teinte du labelle est très variable comme on en voit deux extrêmes ci-dessous :
Orchis militaris
Orchis militaris
Sur cette photo, on peut particulièrement remarquer que l’éperon n’a pas la prétention de celui de l’Orchis mâle puisqu’il est arqué vers le bas et ne mesure que la moitié de la longueur de l’ovaire:
Orchis militaris
Enfin, voici un hybride Orchis militaris X Orchis purpurea. Il présente bien des caractères intermédiaires et on le rencontre souvent car les deux espèces fréquentent les même biotopes :
Orchis militaris