1. Origine et descriptif des Dendrochilum :


    Le genre a été décrit en 1825 par Karl von Blume. Deux espèces ont été nommées cette même année : Dendrochilum abbréviatum et Dendrochilum cornutum.
    Le nom vient de deux mots grecs: dendron = arbre et kheilos = lèvre ou labelle, en allusion à la vie épiphyte de cette orchidée sympode.
    Il existe à ce jour, 270 espèces . Elles peuvent être lithophytes, mais la plupart sont épiphytes.
    Elles sont originaires de la partie sud est asiatique (Indonésie, Bornéo(68 espèces), Java, Sumatra (61 espèces), Philippines (93 espèces), Nouvelle Guinée.
    Elles poussent à une altitude variant de 800 m à 3000 m, dans les vallées et à flanc de montagne.
    Ce sont des plantes sympodiales avec un rhizome rampant qui porte des pseudobulbes applatis, ronds ou cylindriques, touffus ou espacés, d'insignifiants à 10 cm. Le pseudobulbe porte une feuille et une tige florale. Cette dernière est plus ou moins pendante avec deux rangées de fleurs sur chaque tige.
    Les fleurs sont nombreuses, odorantes et portent 4 pollinies. Elles mesurent rarement plus de 2 cm.
    La couleur varie du blanc au rouge, en passant par le jaune, vert, orange…
    Les Dendrochilum sont surnommés "orchidée chaîne"car les fleurs sont très nombreuses et souvent rangées en ligne comme des maillons.
  2. Culture des Dendrochilum :


    La culture est facile, sensiblement la même pour toutes les espèces.
    • Support et compost :


      Il doit être de granulométrie moyenne, bien drainant (par exemple: 80% d'écorce, 10% de billes d'argile, 10% de sphaigne).
    • Température :


      Pas moins de 12° en hiver. Pas plus de 30° en été avec une amplitude thermique de 6°.
    • Lumière :


      De 12000 à 20000 lux, comme les Paphiopédilum et les Zygopétalum.
    • Arrosage :


      Il doit être important, le substrat doit rester constamment humide. La plante a besoin de 70% d'humidité et d'air frais en mouvement. Respecter une période de repos quand les pseudobulbes sont adultes.
    • Fertilisation :


      A utiliser avec parcimonie, les Dendrochilum ne l'appréciant pas particulièrement
    • Rempotage :


      Il faut rempoter uniquement lorsque le compost est en décomposition, dans des pots de petite taille, cette espèce aimant être à l'étroit.
    • Division :


      On peut profiter d'un rempotage pour diviser la touffe si celle-ci est importante.
    • POUR FINIR, DEUX REMARQUES :


      • Point fort de cette espèce: Le feuillage est assez résistant aux pourritures et aux gastéropodes.
      • La conclusion de Daniel : "L'orchidée chaîne, de culture facile, est une plante très attachante"
Cet exposé a été réalisé, et présenté lors de la réunion d'Avril 2008 à la section de Joinville (Haute Marne).
Et maintenant, bonne culture à tous.
Pour voir diverses espèces de Dendrochilum, cliquer sur la première icône ci-dessous, vous obtiendrez l'image en grand format. En cliquant ensuite sur la partie droite de la diapo, vous pouvez passer à la suivante :
  • Dendrochilum cobbianum :
    Dendrochilum cobbianum
  • Dendrochilum convallariiforme :
    Dendrochilum convallariiforme
  • Dendrochilum filiforme :
    Dendrochilum filiforme
  • Dendrochilum glumaceum :
    Dendrochilum glumaceum
  • Dendrochilum javieriense :
    Dendrochilum javieriense
  • Dendrochilum magnum :
    Dendrochilum magnum
  • Dendrochilum penelum :
    Dendrochilum penelum
  • Dendrochilum wenzelii :
    Dendrochilum wenzelii