Coelogyne cristata
  1. Origine et descriptif des Coelogyne :


    Le genre Coelogyne renferme environ 120 à 190 espèces différentes, 2 sous-espèces et 12 variétés réparties en une vingtaine de sections dispersées du sud-est asiatique jusqu'en Chine et aux iles du Pacifique. Du fait de cette diversité géographique, certaines vivent dans les forêts chaudes en bord de mer, d'autres en altitude, notamment dans l'Himalaya du niveau de la mer à 2600m. Il est fortement recommandé de connaître l'origine de la plante lors de son achat.
    Bien que beaucoup soient lithophytes ou terrestres, la plupart des espèces sont surtout épiphytes.
    Elles peuvent avoir des pseudo-bulbes serrés ou espacés le long du rhizome avec une ou deux feuilles plicatives, d'une taille de 6 à 15cm de hauteur sur 2 à 4cm de diamétre.
    L'inflorescence se fait soit à l'apex d'un pseudo-bulbe soit à l'apex d'une nouvelle pousse et dure de 2 à 6 semaines. D'une longueur de 7cm elle peut aller jusqu'à 1m érigée ou retombante.
    Les fleurs élégantes et odorantes sont souvent grandes de 3 à 10cm, au nombre de 1 à 20 ou plus comme pour la C. manssangeana. Elles sont de couleur blanche, rose, jaune ou tachées de brun ou encore avec un label coloré comme C. usitana et peuvent s'ouvrir simultanément ou successivement. Les sépales sont convergents ou lègérement étalés, libres et égaux. Les pétales sont assez ressemblants aux sépales quoique plus étroits. Le label est grand, entier ou trilobé et le plus souvent frangé sur les nervures.
    Les feuilles d'une taille de 10 à 70cm de long sur 2,5 à 8 cm de large sont qualifiées de coriaces et dilatées à la base sous la forme de pseudo-bulbes.
    Coelogyne cristata
  2. Culture des Coelogyne :


    • Support et compost :


      Bien que l'on puisse les cultiver sur une bûche, il est préférable de les mettre en pot avec une couche de drainage car elles aiment de copieux arrosages durant la periode de végétation. On peut former un bon compost à base de sphaigne vivante, de terre de bruyére fibreuse en quantité égale et en y ajoutant un peu de sable de rivière ou effectuer un mélange d'écorces de pin, de sphaigne et de polystyrène expansé.
    • Température :


      Les espèces chaudes comme C. pandurata, pulverula, speciosa, dayana ne demandent pas de repos avec une température jamais inférieure à 15° alors que les froides comme C. cristata demandent un repos hivernal au sec avec une température entre 2° et 13° et en période de culture de 15° la nuit et 25° le jour. Cette dernière peut survivre à une température pouvant aller de -2° à +33°C.
    • Lumière :


      Elle doit être de 15.000 à 30.000 lux, ce qui correspond à une lumière forte, mais sans soleil direct, sauf en hiver.
    • Arrosage :


      Ils se font à l’eau de pluie ou de Volvic, abondamment et régulièrement pendant la croissance, un peu moins fréquemment en hiver.Comme pour les autres orchidées il ne faut pas laisser d'eau à la base du pot ni dans le coeur des feuilles.
    • Hygrométrie et aération :


      L’hygrométrie demandée est de 60 à 70 % . Une bonne ventilation est fortement conseillée, pour éviter la pourriture due au fort taux d’hygrométrie.
    • Fertilisation :


      Elle peut se faire à mi-dose à chaque arrosage ; ou à dose normale toutes les 1 à 2 semaines, en alternant l’engrais croissance et floraison. En hiver l’apport d’engrais doit être supprimé.
    • Rempotage :


      Pour effectuer un rempotage il est préférable d'attendre la fin de la floraison ou la mi-février. Il se fait environ tous les deux ans, lorsque la plante est jeune, dans un contenant plus grand, en évitant de trop perturber les racines.
Cet exposé a été réalisé, et présenté lors de la réunion de Mai 2007 à la section de Joinville (Haute Marne).
Et maintenant, bonne culture à tous. Marie-Noëlle et Francis.
Pour voir diverses espèces de Coelogynes, cliquer sur les icônes ci-dessous :
Les Coelogyne :
C. asperata C. brachyptera C. cristata(2 vues) C. flaccida :
Coelogyne asperata Coelogyne brachyptera Coelogyne cristata Coelogyne cristata Coelogyne flaccida
C. intermedia C. lawrenceana C. lentiginosa :
Coelogyne intermedia Coelogyne lawrenceana Coelogyne lentiginosa
C. massangeana C. mayeriana C. mooreana (2 vues) C. ramosii :
Coelogyne massangeana Coelogyne mayeriana Coelogyne mooreana Coelogyne mooreana Coelogyne ramosii