L'AAOE publie un certain nombre (encore très limité, mais cela va se développer progressivement) de fiches de culture destinées essentiellement aux amateurs pas très expérimentés. Il va s'agir dans un premier temps des espèces les plus courantes, pour se diversifier progressivement.
La liste des fiches se trouve en fin de ce billet. Les fiches sont accessibles en cliquant sur le nom de l'espèce qui vous intéresse, ou en parcourant la rubrique "Fiches".
Les fiches sont constituées de la façon suivante:
  1. Un premier tableau comporte:
    • sur la colonne de gauche :
      • les cinq premières cases donnent le nom de l'espèce et sa position dans la classification de la famille des orchidées
      • la sixième case précise le milieu dans lequel on peut rencontrer l'espèce à l'état sauvage.
    • sur la colonne de droite : une carte donne la répartition très approximative des régions où l'espèce a été répertoriée, ou si elle n'a pas été indiquée dans cette région, on peut espérer l'y trouver car c'est assez proche de son aire de distribution avec un environnement très semblable.
  2. Ce premier tableau est de couleur différente selon le type de culture de cette plante:
    Culture en serre chaude : Fond rouge
    Culture en serre tempérée chaude : Fond orange
    Culture en serre tempérée froide : Fond jaune
    Culture en serre froide : Fond bleu
    Culture en pleine terre : Fond vert
  3. Une photographie : prise lors de nos réunions ou sur une exposition
  4. Un second tableau présente, pour chaque mois de l'année:
    • Floraison : oui ou non selon que cette espèce est en fleurs ou non à cette saison. Il s'agit d'une floraison sans forçage sous un climat équivalent au climat parisien
    • T max (°C): donne la température maximale moyennée sur le mois en question. Elles ont été obtenues en faisant une moyenne sur un maximum d'années. Les valeurs sont celles d'une station météorologique située dans la zone de distribution de l'espèce et à une altitude aussi proche que possible de celle où poussent ces plantes. Vos orchidées pourront suporter momentanément des températures plus élevées puisqu'il s'agit d'une moyenne. Mais il faut bien se souvenir qu'un excès de températuresera d'autant mieux supporté que le taux d'humidité relative est élevé. De toute façon, la synthèse chlorophyllienne chute au dela de 32°C qui semble la température à ne pas dépasser.
    • T mini (°C): donne la température minimale moyennée sur le mois étudié. Cette donnée permet d'avoir une idée de l'écart de température journalier que votre orchidée doit subir. En effet, bien souvant, c'est l'écart de température important qui amorce le processus floraison. Laisser une plante dans une ambiance trop uniforme risque de compromettre la floraison. Il ne faut pas avoir peur de baisser la température nocturne si vos orchidées ne fleurissent pas. Mais attention alors au risque de pourriture des racines. Si la température doit baisser un long moment, il faut cesser l'arrosage pour ne pas courrir ce risque de pourriture
    • Pluie (cm): donne la pluviométrie durant ce mois. Cela vous permettra de voir pendant quelle période doivent se situer les arrosages les plus copieux
    • Humidité: donne le taux d'humidité relative observé dans l'atmosphère. Attention aux attaque de Botitris quand le taux est élevé et la température basse. Il faut alors ventiler pour éviter les invasions cryptogamiques
    • Engrais : vous indique la nature de l'engrai à utiliser dans la période donnée. En général, le potassium K et l'azote N sont fournis en début de végétation, le premier pour permettre un bon développement du système racinaire, le second pour avoir de belles feuilles, donc une plante vigoureuse. En fin de végétation, un apport de phosphore permet d'obtenir une floraison de meilleure qualité. Le + indique qu'il faut l'utiliser à dose classique (voisine de 1 g par litre d'eau) alors que ++ indique une plante gourmande pour lesquelles on peut doubler la dose.
      On préconise généralement un arrosage sur trois à l'eau pure pour éliminer les excès de sels qui pourraient s'accumuler dans le substrat.
  5. Attention , attention : Pour les plantes de l'hémisphère sud, les données climatiques ont été décalées de six mois de façon à ce que la période où les jours sont les plus longs correspondent bien aux même conditions.
  6. Un dernier tableau en deux parties (Janvier à Juin puis Juillet à Décembre)
    • Arrosage : vous indique la fréquence des arrosages à fournir à votre plante. Vous y trouverez les icônes suivants:
      1 : 2 : 3 : 4 : 5 :
      • La première indique que la plante ne doit pas être arrosée pendant ce mois. Cette période de repos est souvant indispensable pour que la plante puisse fleurir.
      • la seconde précise que le milieu de culture doit juste ne pas se dessécher complètement.
      • la troisième vous signale que l'on doit arroser assez régulièrement de manière à conserver le compost humide. (arrosage environ une fois par semaine)
      • la quatrième est utilisée pour un arrosage copieux tous les deux ou trois jours.
      • la dernière signifie que la plante apprécie d'être cultivée avec le pot dans une soucoupe remplie d'eau.
    • Eclairage : vous indique l'éclairement qui profitera le mieux à votre plante. Vous y trouverez les icônes suivants:
      1 : 2 : 3 : 4 : 5 :
      • La première indique que la plante ne doit pas être conservée dans le noir total pendant ce mois. Cette période de repos est souvant indispensable pour que la plante puisse fleurir.
      • la seconde précise que la plante doit être cultivée dans un endroit assez sombre.(Fenêtre au nord en appartement, étagères inférieures en serre)
      • la troisième signale qu'une bonne luminosité est indispensable (Fenêtre à l'Est en appartement mais avec un voilage, étagères médianes en serre, ombre d'un arbre au feuillage assez dense)(
      • la quatrième est utilisée pour une forte luminosité sans soleil direct (Fenêtre au sud en appartement, étagères supérieures en serre à condition d'avoir blanchi la vitre, ombre d'un arbre au feuillage léger)
      • la dernière signifie que la plante apprécie d'être cultivée en plein soleil, sauf peut-être aux heures les plus chaudes.
    • Ventilation : vous indique si votre plante plante supporte ou non les courants d'air avec respectivement les icônes. Vous y trouverez les icônes suivants:
      1 : 2 :
  7. Un dernier secteur apporte des commentaires sur la biologie de la plante, des précisions sur ses modes de culture, des indications sur l'ensemble du genre ou encore des espèces dont le mode de culture est très proche.

Voici ci-dessous la liste des espèces dont les fiches sont préparées. Vous y accédez directement en cliquant sur le nom qui vous intéresse. Si vous avez déjà cultivé ces espèces, n'hésitez pas à laisser un commentaire en bas de la fiche concernée pour nous rapporter votre expérience (les réussites aussi pleines d'enseignement que vos échecs). D'autre part, si vous désirez voir paraître rapidement la fiche d'une espèce assez couremment rencontrée dans les collections, mettez nous votre demande en commentaire pour cette fiche. Si l'un d'entre nous l'a déjà cultivée, nous nous efforcerons de satisfaire votre demande aussi rapidement que possible. Bonne culture!!!
Pour accéder aux fiches déjà préparées, vous pouvez cliquer sur le nom dans la liste ci-dessous. A l'avenir, quand vous connaitrez la signification des icônes, vous pourrez y parvenir directement par la rubrique "Les fiches de culture" (en haut et à droite de toute page)
Angraecum eburneum
Ansellia africana
Bollea coelstis
Brassia verrucosa
Cattleya guttata
Coelogyne cristata
Eulophia guineensis
Masdevallia veitchiana
Paphiopedilum philippinense
Plectrelminthus caudatus
Psychopsis papilio
Rossioglossum grande
Stenoglottis fimbriata